• © Fritsch-Durisotti

Drôles d'Oiseaux - premier nid !
concept de meubles à monter soir-même à partir de pièces imprimées en 3D
pour Du Côté de Chez Vous - Leroy Merlin

Comment illustrer le virage numérique vis-à-vis du plus grand nombre ? Comment familiariser le grand public avec l’impression 3D ? Comment en laisser entrevoir le potentiel ?

En posant un regard comportemental et sociétal sur ces questions, il nous est apparu qu’allier le plaisir de faire soi-même à celui de faire ensemble était sans doute la clef d’une appropriation curieuse des nouvelles technologies. C’est au croisement des pratiques « DIY » et des « FabLab » que se trouve l’expérience positive proposée par notre programme Drôles d’Oiseaux. C’est ainsi qu’il a été adopté par la communauté de fans de Du Côté de Chez Vous, marque inspiratrice de Leroy Merlin, et par les habitués du Techshop...

Le programme Drôles d'Oiseaux permet à chacun de réaliser soi-même de A à Z une collection complète de mobiliers : un secrétaire, une chaise, une penderie, un siège, un fauteuil, ou encore un petit meuble d’appoint.. Tous les plans, fichiers 3D et notices de montage associées sont à télécharger de manière libre et gratuite sur le site www.droles-doiseaux.fr

Le principe constructif est simple. Il combine la sophistication rendue possible par l’impression 3D et la simplicité de composants standard disponibles dans les magasins Leroy Merlin. L’assemblage définitif se faisant par un simple point de colle.

Chaque modèle de la collection Drôles d’Oiseaux est pluriel ; les meubles tirent parti de leurs structures pour offrir plusieurs fonctions. Et si la structure de chaque meuble est modélisée de manière définitive, son usage, lui, reste ouvert et libre d’interprétation. De même, l’allure des Drôles d’Oiseaux est personnalisable à l’infini conformément à l’esprit du DIY (do it yourself). Le choix des matériaux, des couleurs, leurs associations, sont autant de latitudes laissées à chacun selon ses inspirations et ses goûts !

Et toi, ton nid il ressemble à quoi ?!

  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
© Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
© Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
© Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
  • © Fritsch-Durisotti
© Fritsch-Durisotti